L'Europe s'engage en Picardie
Le portail d'information
sur les aides européennes en Picardie

MOPIC 15 : l’heure est au bilan !

Le consortium « Mobilité Picardie 2015 » (MOPIC 15), qui a pris fin le 31 mai 2017, a dynamisé la mobilité européenne en entreprise au bénéfice de 117 jeunes et 11 personnels éducatifs dans le champ de la formation professionnelle initiale.

La Picardie est une région jeune : les moins de 20 ans représentent 26,5% de la population, soit 2 points de plus que la moyenne nationale. Mais les jeunes Picards rencontrent des difficultés à se former : en 2010, les Picards âgés de 15 à 29 ans sont 25% à ne pas avoir de diplôme, soit 5% de plus que la moyenne nationale. En 2014, la Picardie est alors la 2ème région française qui compte le plus de « décrocheurs ».

Depuis le 1er janvier 2016, la Région Hauts-de-France est née de la fusion des deux anciennes Régions Nord Pas-de-Calais et Picardie. Aussi le projet MOPIC15 s’est ouvert au versant nord de la nouvelle grande région en accueillant au sein du consortium la Chambre des métiers du Nord Pas de Calais (CMAR).

L’objectif principal du projet MOPIC 15 est de favoriser la mobilité des lycéens professionnels et apprentis, afin de sécuriser leur parcours de formation et de favoriser leur insertion professionnelle.

117 apprenants inscrits en lycée professionnel ou en apprentissage, issus de filières variées, ont vécu une expérience humaine et professionnelle riche en bénéficiant d’une période de stage en entreprise à l’étranger. Tandis que 11 personnels éducatifs ont eu l’opportunité de découvrir de nouvelles expériences pédagogiques à l’étranger et de trouver des partenaires pour leurs projets.

Un questionnaire a été envoyé aux bénéficiaires, voici une synthèse des réponses :

  • 96,5% partaient pour la première fois ;
  • 91,5% des participants ont acquis des connaissances, capacités ou compétences ou de l’expérience qu’ils n’auraient pas pu acquérir dans leur organisme d’origine ;
  • 89% ont le sentiment d’avoir amélioré leurs compétences linguistiques ;
  • 86,5% considèrent que cette mobilité améliore leur employabilité ;
  • 92% estiment après cette expérience être davantage capables de coopérer avec des personnes d’horizons différents

Un des projets de mobilité d’apprentis (UFA du lycée professionnel Corot de Beauvais) réalisé à Gotha dans notre région partenaire de Thuringe (Allemagne) a suscité l’organisation d’une semaine française au sein d’une grande enseigne de la ville qui accueillait les stagiaires français